Up

Kelly Reichardt est une cinéaste qui m’est recommandée depuis lurette par bien des recommandeurs d’élite dont je me fais des gargarismes, mais finalement peu d’écarts de conduite, mais j’ai enfin franchi le pas de la découvrir, en commençant en toute logique par son dernier film parce que le sujet me concerne au premier degré. “Showing Up” n’est pas à coup sûr pas le dernier que je verrai d’elle parce que ce film-là m’a vraiment… ému ? Même pas, il n’a du moins pas eu l’air d’y toucher. “Showing up” prend en cours de route la vie traînante des pieds de Lizzie au moment où elle doit poser un congé pour “produire” une exposition de ses sculptures programmée dans quelques semaines dans une petite galerie de Portland, Oregon. Le film ne compte pas le temps à rebours jusqu’à cette échéance, quand même elle en est un enjeu fort, mais enregistre le bien peu d’exaltation, et la masse de basses besognes qu’est la vie d’artiste, la création, du dessin préparatoire à la cuisson aléatoire des pièces, et jusqu’à l’exposition finale qui n’est l’aboutissement de rien, sinon la réunion mollement festive d’une petite société dépenaillée et baba cool.
J’ai été galeriste naguère et j’ai fait avec les affres de la création de quelques artistes ; et Lizzie je la reconnais : je reconnais ses problèmes de plomberie et de croquettes pour chat, son pigeon transitionnel, la somme de ses angoisses dont elle est toute engourdie, vilain petit canard, le petit geste de son art, et quelques-uns de ses gestes petits, voire mesquins, ses petits arrangements et ses frustrations. C’est un portrait magnifique et Michelle Williams qui incarne Lizzie – et semble être l’actrice fétiche de Kelly Reichardt – est presque rongée dans chacun de ses élans . Elle est implacable.
En n’y touchant pas, la réalisatrice se laisse le temps de filmer, avec un amour premier degré les œuvres que Lizzie commet, en réalité les dessins et sculptures de l’artiste Cynthia Lahti, que personnellement je trouve au premier degré vraiment fortes.
Je suis sorti de mes clous, pour un film plus haut que moi, mais j’ai adoré me tenir sur la pointe des pieds. “Showing up” de Kelly Reichardt, pure joie.

Un article sur Cynthia Lahti : https://www.craftcouncil.org/post/queue-cynthia-lahti#:~:text=Lizzy%20(Michelle%20Williams)%20creates%20sculptures,Photo%20courtesy%20of%20A24.

Seror #villeurbanneGratteciel #Sojac #aquarelle #watercolor #RomanNoir #Fiction #Novel #oujoporama #Sublunaires #Comics #SF #Booktube #Podcast #Feuilleton #CoolLibri #Amazon #KDP #Vlog #Illustrations #Lectures #Postit #SalesRomances #VaninaAhAh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.