Clous

J’ai rencontré Philippe Jaccottet par sa scintillante traduction de l’homme sans qualité du scintillant Robert Musil, puis je l’ai lu lui un peu, un peu pour retrouver sa voix avec sa parole à lui, plus phosphorescente peut-être. C’est quelqu’un que depuis j’ai croisé beaucoup, par bribes, par évocation, beaucoup cité, quoi qu’il ait pour lui-même taché du cultiver la distinction que la discrétion. Quand même il préfère laisser parler ses textes que se livrer tant soit peu à l’exercice c’est encore lui qui parle le mieux, de sa réserve surtout – et je vous renvoie en description à l’entretien qu’il a accordé à Michel Bory en 1978 – le lien est en description.


Je vous quitte sur la lecture de mon passage vénéré de à la lumière de l’hiver – chez poésie Gallimard.

Philippe JACCOTTET – Entretien avec Michel Bory (1978)

Seror #villeurbanneGratteciel #Sojac #aquarelle #watercolor #RomanNoir #Fiction #Novel #oujoporama #Sublunaires #Comics #SF #Booktube #Podcast #Feuilleton #CoolLibri #Amazon #KDP #Vlog #Illustrations #Lectures #Postit #SalesRomances #VaninaAhAh #Jaccottet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.